Accueil > Actualités
Actualités
RAPPEL "Rencontre en CabardĂšs" PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mardi, 09 Mai 2017 17:02

Un petit RAPPEL pour inscription ! merci 

 

Rencontre en CabardĂšs

Voici le programme proposĂ© du Lundi  22 mai 17 pour la rencontre de l’appellation CabardĂšs avec Miren de Lorgeril et avec nos  2 associations (Languedoc-Roussillon & Sud-Ouest Occtianie):

 
  • 9h30: Accueil des participants au Restaurant  La Table Cave du ChĂąteau (Ă  l'entrĂ©e du village de Pennautier  sur la gauche  04.68.25.63.48).
  • 10h: PrĂ©sentation de l’appellation CabardĂšs par Me la PrĂ©sidente Miren de Lorgeril.
  • 10h30-12h: DĂ©gustation des diffĂ©rents domaines avec les vignerons prĂ©sents.
  • 12h00 - 12h30: Visite des chais des Domaines Lorgeril.
  • 12h30: DĂ©jeuner Ă  la Table Cave du ChĂąteau (participation15€/pers.)
  • 14h30: Visite du ChĂąteau de Pennautier.
  • 15h30: Fin de la journĂ©e.
 
Confirmation avant le 16 Mai impérative
auprĂšs de Georges Gracia 06.09.97.17.05
d'Olivier Zavattin 07.87.19.03.52
 
A noter qu'aucune visite dans cette appellation, qui a énormément évoluée, n'a été faite depuis une dizaine d'année de la part des sommeliers.
A redécouvrir absolument!
alt
 
CHATEAU PLAISANCE PORTES OUVERTES PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mardi, 09 Mai 2017 16:52

 

Capture

 

POUR TELECHARGER LE PROGRAMME

COMPLET ET L’INSCRIPTION AU REPAS

ALLEZ SUR LE SITE:

 

WWW.CHATEAU-PLAISANCE.FR  RUBRIQUE ACTUALITÉ

 

 

 

 

 

 

 
Nouvelles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Dimanche, 07 Mai 2017 10:35

Julie Dupouy repart Ă  la conquĂȘte de l'Europe

Gastronomie - Sommellerie 

 http://www.ladepeche.fr/article/2017/05/04/2567836-julie-dupouy-repart-a-la-conquete-de-l-europe.html

Julie Dupouy, l'an passé lors d'une courte halte dans un bon restaurant, du cÎté de Boé./ photo S.Bo.

Julie Dupouy, l'an passé lors d'une courte halte dans un bon restaurant, du cÎté de Boé./ photo S.Bo.

Classée troisiÚme l'an passé au concours mondial des sommeliers, la Lot-et-Garonnaise Julie Dupouy représentera à nouveau l'Irlande la semaine prochaine, à Vienne.

Nous vous avions racontĂ© sa belle aventure l'an passĂ© lorsque la Lot-et-Garonnaise Julie Dupouy avait participĂ© – pour l'Irlande – au concours du meilleur sommelier du monde, en Argentine. La belle s'Ă©tait adjugĂ© une troisiĂšme place – la premiĂšre chez les femmes – et l'on n'Ă©tait pas peu fier de cette performance en Lot-et-Garonne – une terre qui, chacun le sait, est aussi celle du vin. La jeune femme (34 ans) poursuit son chemin et s'attaque dĂ©sormais Ă  un nouveau dĂ©fi (antichambre du tournoi mondial) : le concours du meilleur sommelier europĂ©en, qui se dĂ©roule en Autriche ce mois-ci.

Tombée folle amoureuse du vin

Petite-fille d'agriculteurs Ɠuvrant du cĂŽtĂ© de Fals, Julie va dĂ©couvrir le vin trĂšs jeune pour en tomber littĂ©ralement amoureuse. A 16 ans elle prend la dĂ©cision d'intĂ©grer le lycĂ©e hĂŽtelier de NĂ©rac, et la sommellerie deviendra rapidement son domaine de prĂ©dilection. AprĂšs une premiĂšre expĂ©rience dans un restaurant Ă©toilĂ© de Dordogne, elle s'envolera vers la Belgique, le Luxembourg et l'Irlande oĂč elle dĂ©posera finalement ses bagages.

Depuis, sa vie se partage entre son rĂŽle de sommelier au «Greenhouse Restaurant» de Dublin, et un perpĂ©tuel entraĂźnement entre dĂ©gustations et documentation sur le vin. Julie Dupouy avoue travailler et s'entraĂźner les mois prĂ©cĂ©dant les concours entre six et huit heures par jour – ce, sept jours sur sept. Elle assiste Ă©galement Ă  de nombreux salons professionnels Ă  Londres et Dublin, s'enquiert d'Ă©chantillons pour affiner ses sens (le goĂ»t, l'odorat, la vue).

Dans son apprentissage, il s'agit bien Ă©videmment de connaĂźtre le vin – un territoire considĂ©rable – mais aussi le thĂ©, le cafĂ©, le chocolat, les fromages, etc. Les connaissances Ă  acquĂ©rir sont vastes et complexes et les entraĂźnements aux accords mets-vins indispensables pour briller dans les compĂ©titions. Une autre partie de son travail est de visiter en moyenne une fois tous les deux mois les vignobles de France. Quant aux pays inexplorĂ©s, ils sont encore nombreux !

«Tension, pureté et trames verticales»...

Quelles sont les qualités nécessaires au bon sommelier ? Selon elle, l'humilité, la passion, la patience et une bonne aisance dans les rapports humains. Son cépage préféré ? Le riesling en blanc et la syrah en rouge. Ses régions viticoles de prédilection ? L'Allemagne, le Jura, la Loire notamment. Bref, Julie aime «les vins ayant de la tension et de la pureté avec des trames verticales» et préfÚre les monocépages aux assemblages. Sa plus grande émotion, elle l'a vécue avec un champagne de la maison Krug du Clos de Mesnil en chardonnay, «un souvenir magique pour son atmosphÚre et les conditions de cet instant». Sa plus belle rencontre, celle de Gérard Basset, meilleur sommelier du monde cru 2010.

Julie Dupouy affirme son caractĂšre dans un milieu plutĂŽt masculin oĂč elle a parfois affaire Ă  une certaine misogynie, mais son tact et son charme l'aide Ă  s'affirmer en toutes circonstances.

A Vienne, du 8 au 13 mai

Quant à son palmarÚs, il pourrait en faire pùlir plus d'un : 3e meilleur sommelier du monde en 2016 à Mendoza (Argentine), 8e meilleur sommelier d'Europe en 2013 (San Remo, Italie), meilleur sommelier d'Irlande en 2009. Son prochain objectif, elle s'y est durement préparée : devenir le meilleur sommelier d'Europe du 8 au 13 mai au Parkhotel Schönbrun de Vienne, en Autriche.

Julie est aussi consultante en vin et formatrice avec son entité Down2wine. Elle s'est fait une solide réputation en Irlande, et participera par exemple au festival Body & Soul (du 23 au 25 juin) au chùteau de Ballinlough, situé à une heure de Dublin. Un immense bal masqué y est programmé, pour d'heureux happy few. Un événement un brin mondain sponsorisé par Veuve Cliquot, durant lequel une star locale distillera ses bons conseils sur les champagnes. On vous laisse trouver son nom...

La DĂ©pĂȘche du Midi
_____________________________________________
LA PREMIÈRE PREUVE QUE LES VIKINGS PRODUISAIENT DU VIN A ÉTÉ DÉCOUVERTE AU DANEMARK
 http://www.ulyces.co/news/la-premiere-preuve-que-les-vikings-produisaient-du-vin-a-ete-decouverte-au-danemark/
 

alt

Crédit : Denmark's National Museum

On les dĂ©crit souvent comme des gĂ©ants blonds et sanguinaires, mais il semblerait que les Vikings possĂ©daient des connaissances jusque lĂ  insoupçonnĂ©es en Ɠnologie. C'est ce qu'affirme une nouvelle Ă©tude du MusĂ©e national du Danemark publiĂ©e rĂ©cemment dans le Danish Journal of Archaeology. Deux graines de raisins retrouvĂ©es sur le site archĂ©ologique viking de TissĂž tendraient à prouver que les Vikings possĂ©daient les connaissances et les compĂ©tences nĂ©cessaires pour cultiver des vignes et produire leur propre vin. Pourquoi ça ne nous surprend pas ?

 

Pour l'heure, on ne sait rien de la maniÚre dont les Vikings consommaient ou produisaient le vin (il n'est donc pas interdit d'imaginer qu'ils buvaient dans des cornes), mais les auteurs sont en tout cas certains que ces antiques graines de raisin révÚlent des aspects jusque là ignorés de la culture viking. Ce sont en effet les plus vieilles graines de raisin jamais retrouvés sur le territoire danois. Et aprÚs analyses, il semblerait bien que les graines soient d'origine locale.

Les preuves archéologiques et historiques indiquent qu'à l'ùge du fer et à l'Úre viking, les peuples possédaient bien des savoirs-faire en matiÚre de production viticole. Le raisin et probablement le vin étaient des produits consommés par l'élite de la société installée à TissÞ : les graines ont en effet été découvertes sur le site de résidences aristocratiques. Pourquoi ça ne nous surprend pas non plus ?

alt

Source : Denmark's National Museum

______________________________________________

Qu'est-ce que le vin casher ?

Pour la communauté juive, le vin n'est pas une boisson quotidienne, il est réservé aux cérémonies religieuses. De ce fait il a été longtemps associé au culte et cantonné à la sphÚre religieuse. Cependant, rien n'interdit la consommation de vin  dans les textes, la Thora n'exhorte pas à l'abstinence sur ce sujet. Ainsi depuis une dizaine d'année l'on observe que des versions casher de grands vins français sont apparues. Cela répond à la demande des consommateurs, issue d'un changement de comportement vis-à-vis du vin.  Du vin casher est donc proposé aux consommateurs : il est différent des autres types de vins uniquement parce qu'il se soumet à certaines rÚgles de fabrications.

Nous tùcherons donc ici de nous intéresser à ces vins cashers, leurs techniques d'élaboration et leur goût.

 

La consommation du vin par la communauté juive

les vins cashers - le blog les grappes

Nous l'avons vu, le vin a été considéré dans l'histoire comme un breuvage sacré, consommé uniquement lors des cérémonies religieuses. Cependant rien n'interdit sa consommation hors du cadre sacré.  Il s'agit essentiellement de vin blanc sucré, élaboré à partir de raisins secs.
On observe cependant une mutation dans ces pratiques de consommation Ă  la fin du 20e siĂšcle. En effet Roberto Cohen permet dĂšs 1996 l'apparition des vins du Golan (une rĂ©gion d'IsraĂ«l)  en France. Ce nĂ©gociant devint alors le premier importateur de vins israeliens en France. Le vin casher importĂ© devient ainsi accessible aux consommateurs : la donnĂ©e qualitative suscite l'intĂ©rĂȘt pour ces vins.

Le vin casher est utilisĂ© pour  la sanctification lors des jours de Shabbat et de fĂȘte. Il s'agit donc d'un produit important dans le culte, et qui connaĂźt par consĂ©quent une forte demande. Ils sont donc consommĂ©s Ă  la fois pour la priĂšre et pour le plaisir,. La production de vin casher devient alors un vĂ©ritable enjeu pour les producteurs, il s'agit d'une nouvelle clientĂšle Ă  combler.

 

Qu'est-ce qu'un vin casher ?

La particularité du vin casher est qu'il n'a été manipulé que par des juifs pratiquants. De plus toutes les étapes de vinification ont eu lieu sous la surveillance de délégués rabbiniques assermentés : ce sont les chomers  qui ont été assermentés par les consistoires de grandes villes et qui représentent le culte. Ainsi le producteur travaille en collaboration et sous le contrÎle d'un délégué rabbinique qui a été mandaté par le Consistoire de Paris.

Ensuite, ce qui distingue une bouteille casher d'une autre bouteille est son marquage. Les bouteilles portent une indication sur renseignant sur leur caractĂšre casher.

Chaque bouteille casher doit porter les quatre signes de cacheroute : cela permet d'indiquer que le produit suit le code alimentaire prescrit par la Bible hĂ©braĂŻque. Egalement le produit doit porter le logo du Beth Din (le conseil des rabbins) et ainsi que la mention « Cacher Le Pessah » qui assure que le produit est reconnu casher. Aussi, le logo « KBDP » peut ĂȘtre prĂ©sent sur le bouchon, l'Ă©tiquette, la collerette et la capsule : il garantit un produit fabriquĂ© en sĂ©rie limitĂ©e, spĂ©cialement sous surveillance rabbinique. Il est dĂ©livrĂ© par le consistoire de Paris.
Le bouchon de liÚge est frappé de la mention « casher » en lettres hébraïques.

Au-delĂ  de ça, les mĂ©thodes de rĂ©colte et de vinification sont quasiment les mĂȘmes que pour un vin traditionnel.

 

L'Ă©laboration du vin casher

vinification casher - le blog les grappes
Pour produire du vin casher il faut recevoir l'autorisation d'un Beth Din et remplir deux conditions :
-adhérer à la communauté juive ou, à défaut, avoir un représentant du culte sur place durant les opérations de vinification.
– disposer d'une installation spĂ©cifique, aux normes exigĂ©es par la communautĂ© juive.

Le raisin à l'étant de fruit est considéré comme casher, donc tout ouvrier agricole, peu importe sa confession, peut rentrer et ramasser le raisin dans les vignes. Mais une fois que le raisin passe sur la table de tri, seuls les chomers sont habilités à le toucher.

Le matĂ©riel qui sera utilisĂ© au cours de l'Ă©laboration doit ĂȘtre « cashĂ©risé » : il s'agit de passer Ă  l'eau chaude tous les rĂ©cipients qui serviront au cours de la vinification. Par exemple les cuves inox sont passĂ©es au karsher. Pour les cuves en ciment et les futs de chĂȘne, l'opĂ©ration consiste Ă  les remplir d'eau froide trois fois en 24heures : aucun Ă©lĂ©ment impur ne doit y rester.
Ce sont les Shorims qui contrÎlent la cachérisation du matériel, ils interviennent également au cours de la purification des cuves de stockage. Les Shorims, par leur présence, garantissent le caractÚre casher du vin. Ils jouent ici un rÎle décisif puisqu'aucune  manipulation de doit avoir lieu en leur absence, ni en dehors des périodes autorisées.

 Il faut prendre en compte le calendrier religieux, qui rythme dans une certaine mesure la vie du vin : les producteurs doivent prendre en compte les jours chĂŽmĂ©s, les jours de fĂȘte... qui tombent souvent pendant les vendanges, mais aussi le shabbat qui interdit toute intervention.

 Ces conditions d'élaboration sont assez contraignantes et par conséquence suscitent un coût de production plus élevé, et un prix de revient également plus élevé.

 

Le goût du vin

 vin casher - le blog les grappes

Les vins cashers ont sensiblement le mĂȘme goĂ»t qu'un vin non casher, le principe d'Ă©laboration n'Ă©tant pas trĂšs Ă©loignĂ©. Une diffĂ©rence qui puisse apparaĂźtre rĂ©side en l'assemblage et l'Ă©levage. En effet pour les vins Bordeaux, la tendance est Ă  utiliser un peu plus de merlot : son fruitĂ© et sa rondeur ont conquis les consommateurs.
Egalement, pour les vins cashers l'on a tendance Ă  rĂ©duire le temps d'Ă©levage en barriques neuves de façon Ă  donner des vins plus rapidement prĂȘts Ă  consommer.

 

La particularité de la mention « Mévushal »

A la diffĂ©rence des autres vins cashers, le vin MĂ©vushal ne devient pas taref (il ne perd pas son caractĂšre casher) s'il est partagĂ© avec des convives non pratiquants. Ainsi pour que les laĂŻcs et les juifs non pratiquants puissent servir le vin, on procĂšde Ă  une pasteurisation rapide du vin. Il est alors chauffĂ© par flash pasteurisation : portĂ© trĂšs rapidement Ă  90°C puis trĂšs rapidement Ă  0°C avant d'ĂȘtre mis en bouteille.  Cette pratique n'est pas systĂ©matique, mais peut ĂȘtre utile pour le shabbat et les cĂ©rĂ©monies.
La mention « Mévushal » n'est pas obligatoirement portée sur l'étiquette.

 Marie Lecrosnier–Wittkowsky pour Les Grappes

_______________________________

9h50 le matin : Légendaire, le vin d'Auvergne élevé en altitude

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/emissions/9h50-auvergne-rhone-alpes/9h50-matin-legendaire-vin-auvergne-eleve-altitude-1246261.html

 

alt

Le vin vieillirait mieux en altitude. Chaque année, des milliers de bouteilles de Légendaire passent plusieurs mois en altitude, enterrées dans un buron entre Salers et le col de Néronne, dans le Cantal. JérÎme Doumeng était présent lors du déstockage. A suivre vendredi 5 mai à 9h50.

Par Kathleen Garon Publié le 04/05/2017 à 11:06 Mis à jour le 04/05/2017 à 14:51

Le 10 avril, 25 000 bouteilles de «LĂ©gendaire» 2015 sont sorties d'un buron Ă  Salers (Cantal), Ă  1.200 mĂštres d'altitude, oĂč elles ont passĂ© 8 mois, Ă  trois mĂštres sous terre. JĂ©rĂŽme Doumeng a donnĂ© la main pour dĂ©stocker et participer Ă  ce moment trĂšs festif.
C'est le grand-pÚre de Pierre Destrat qui a initié cette habitude. Pierre Destrat à relancé cette tradition depuis 1998 pour valoriser la filiÚre des vins d'Auvergne. Un vin unique en France élevé sur une terre volcanique.

AprĂšs 12 mois en fĂ»ts de chĂȘne, Le lĂ©gendaire (40 % pinot et 60 % gamay pour le rouge, 100 % chardonnay pour le blanc) est "vieilli" en altitude et s'amĂ©liorerait comme c'est le cas pour la charcuterie et le fromage en raison de la pression atmosphĂ©rique qui amĂ©liorerait le vieillissement. 
Des tests comparatifs vont dans ce sens. Les spécialistes parlent d'un vin plus dense et plus harmonieux que celui stocké en plaine.
____________________________________

 L'AOC banyuls sera-t-elle mise en bouteille par la justice ?

 http://www.lindependant.fr/2017/05/04/l-aoc-banyuls-sera-t-elle-mise-en-bouteille-par-la-justice,3011606.php

conseil d'état. Un négociant drÎmois veut continuer à embouteiller le cru

Depuis hier mercredi, les conseillers d'Etat n'ignorent plus rien de l'appellation banyuls en général et de la mention Rimage en particulier. Par un décret en date du 23 novembre 2001, l'homologation du cahier des charges de l'appellation d'origine contrÎlée (AOC) « banyuls » a été modifiée, en vue de localiser la vinification et le conditionnement des vins. Dans le jargon législatif, cela signifie « favoriser l'aire géographique » du produit, afin d'en préserver, voire d'en améliorer la qualité.

Une « mesure discriminatoire ? »

Ainsi, pour le banyuls, le dĂ©cret prĂ©cise que la « rĂ©colte des raisins, la vinification, l'Ă©laboration et l'Ă©levage des vins susceptibles de bĂ©nĂ©ficier des mentions « blanc » ou « rimage » doivent ĂȘtre assurĂ©s sur le territoire des communes suivantes du dĂ©partement des P.-O. : Banyuls-sur-Mer, CerbĂšre, Collioure et Port-Vendres ». Outre cette zone, le dĂ©cret prĂ©voit pour le banyuls, une « aire de proximitĂ© immĂ©diate », dĂ©finie par dĂ©rogation, constituĂ©e d'autres communes : Cases-de-PĂšne, Elne, Ortaffa, et Prats-de-Mollo.

Or, dÚs la parution de ce décret, la société M. Chapoutier SA, basée dans la DrÎme à Tain-l'Hermitage, a tout fait pour l'abroger. Spécialisée dans le négoce et l'élevage des vins, elle conditionnait et mettait en bouteille du banyuls depuis longue date avant cette interdiction.

AprĂšs avoir saisi, sans succĂšs, le Premier ministre pour obtenir l'abrogation du dĂ©cret, le nĂ©gociant a saisi le conseil d'Etat, pour dĂ©noncer une mesure discriminatoire. Comme l'a expliquĂ© hier son avocat, Me Waquet, « le problĂšme de ce dĂ©cret ne repose pas sur la gĂ©ographie mais sur la nature du mĂ©tier ». Une nuance qui n'a pas Ă©chappĂ© au rapporteur public de la haute juridiction, qui, aprĂšs avoir rappelĂ© que « le contrĂŽle de l'arĂŽme et de la couleur des vins avait toutes les chances d'ĂȘtre effectuĂ© dans les meilleurs conditions, lors de la mise en bouteille dans la zone de production », a cependant notĂ© « la valorisation du rĂ©coltant par rapport au nĂ©gociant ».

Une démarche encouragée par la cour de justice européenne qui voit à travers cette politique un bon moyen de « préserver l'AOC » et qui se méfie des « embouteillages et des conditions de transport pouvant altérer la qualité finale du produit».

Abrogation du décret demandée

Si personne n'a songé hier à contester la vertueuse volonté du décret, un point de droit a cependant retenu l'attention des avocats concernés et du rapporteur public. Rien dans le texte ne prévoit la situation d'un négociant qui serait installé dans la zone géographique.

Au risque de crĂ©er une inĂ©galitĂ© entre les nĂ©gociants de l'air gĂ©ographique et les autres, qui revendiquent tous un savoir-faire correspondant au cahier des charges. « EmpĂȘcher les nĂ©gociants d'acheter du vin en vrac est une chose, les empĂȘcher d'embouteiller, dans les rĂšgles de l'art, en est une autre » a indiquĂ© le magistrat, qui a demandĂ© l'abrogation du dĂ©cret. Une satisfaction pour la sociĂ©tĂ© M. Chapoutier qui devra attendre les prochaines semaines pour connaĂźtre la dĂ©cision du conseil d'Etat.

_____________________________________
 

Deux nouvelles AOC reconnues

Samedi 06 mai 2017 par Marion Sepeau Ivaldi
SUR VITISPHERE
Les vins de CorrÚze et du Vézelay ont été reconnus par l'Inao en tant qu'AOP le 3 mai. Petites fiches techniques pour mieux les connaßtre.

L'AOC CorrĂšze

Le vignoble corrézien possédait déjà une IGP. Son passage en AOC se fait sur deux déclinaisons : un vin rouge et un vin de paille (issu de raisins passerillés hors souche). L'AOC obtient aussi une dénomination géographique complémentaires, « CÎteaux de la VézÚre » pour des rouges et blancs secs.

Pour les rouges, le cĂ©page principal est le cabernet franc N, qui peut ĂȘtre assemblĂ© au cabernet-sauvignon N et merlot N. Les vins passerillĂ©s hors souche sont issus du cabernet franc N, cabernet-sauvignon N, chardonnay B, merlot N, sauvignon B.  Pour les vins avec la dĂ©nomination complĂ©mentaire « CĂŽteaux de la VĂ©zĂšre », les rouges sont exclusivement issus du cĂ©page cabernet franc N et les blancs du issus du seul cĂ©page chenin B.

La densité de plantation est fixée à 4000 pieds par hectares minimum. Les vignes sont taillées en guyot simple ou double ou cordon de Royat simple ou double.

D'un point de vue pédologique, les vignobles sont installés sur des sols bruns sur calcaire marneux ou grÚs au sud du Bassin de Meyssac et ceux sur schistes verticaux au nord du Bassin de Brive.

Le vignbole corrézien compte 75 hectares et 45 exploitations. La production annuelle moyenne est de 2500 hl, dont la moitié en rouge. Deux structures coopératives représentent 70 % des surfaces et 80 % des volumes. 17 % des surfaces sont labellisées agriculture biologique. L'AOP compte 24 communes.

alt

Crédit : Cave des cÎteaux de la VézÚre

 

L'AOC VĂ©zelay

L'AOC Vézelay est uniquement un blanc sec, issu du chardonnay B.  « Au vignoble, la tradition culturale bourguignonne est respectée : densité de plantation élevée (6400 pieds/ha), taille courte (guyot), palissage » indique l'Inao. Les méthodes de vinification et les durées d'élevage sont également poussées : élevage au minimum jusqu'au premier mars suivant la récolte, les cuves sont privilégiées ou les vieux fûts.

Pour rappel, l'accession à l'AOC est pour Vézelay, le fruit d'un long processus. Les viticulteurs des communes d'Asquins, Saint-PÚre, Tharoiseau et Vézelay ont d'abord intégré l'appellation « Bourgogne », puis ont obtenu en 1998 la reconnaissance en dénomination géographique complémentaire « Vézelay ». 

L'appellation s'étend de part et d'autre de l'Yonne, dans le Sud du département éponyme. CÎté rive gauche, le sol est caractérisé par des marnes calcaire tandis que du cÎté droit, la dominante est une série de marnes argileuses datant du Lias.

Le vignoble du Vézelay s'étend sur 90 hectares pour 25 exploitations dont 10 sont en coopératives. Il produit environ 2800 hl. Un tiers de la surface est conduite en viticulture biologique. 20 % des volumes sont exportés.

 
Une journée au Domaine Barroubio chez Raymond Miquel, 15 mai PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Jeudi, 04 Mai 2017 18:21
Invitation Des sommeliers du Languedoc Roussillon
 
Chers ami(e)s,
 
Le 15 mai prochain le domaine Bourroubio ( AOP Muscat de Saint Jean de Minervois) et Jean Luc Bonnin vous proposent une journée autour des vins du domaine et des accords mets et vins avec le muscat de Saint Jean de Minervois ainsi que d'autres surprises...
 
 Je vous joins le programme alléchant (dégustation de vieux millésimes entre autres!!!)
 
Lieu : Hameau de Barroubio, Commune de Saint Jean Minervois (le GPS devrait connaitre) en cas de soucis vous pouvez contacter JL Bonnin 06 13 24 84 40
 
Tenue : UDSF
 
Pensez Ă  vous inscrire auprĂšs de moi mĂȘme Cette adresse email est protĂ©gĂ©e contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. Cette adresse email est protĂ©gĂ©e contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
 
Date limite d'inscription : 8 mai
 
Nouvelles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Jeudi, 04 Mai 2017 18:19

SommeliĂšre de l'annĂ©e 2017 Caroline FurstossïŹ Jean-François piĂšge et Paz Levinson Virtus

Pudlo Paris 2017

 
 http://paris.julienbinz.com/David-Toutain-est-le-cuisinier-de-l-annee-du-Pudlo-Paris-2017_a781.html
 
David Toutain est le cuisinier de l'année du Pudlo Paris 2017
Que Jean-François PiÚge soit l'un des tous meilleurs chefs de Paris, on le savait. Que son service était au diapason, on ne l'ignorait pas. Mais on n'a pas oublié non plus les grands vins servis au verre par la malicieuse Caroline Furstoss, sa sommeliÚre d'élite, déjà en sa compagnie chez Thoumieux, qui connaßt tous les vignobles comme sa poche et sait assortir vins/mets avec rigueur. Caroline n'a pas oublié son Alsace natale, mais sait aller au-delà : avec le riesling de Boxler à Niedermorschwihr, le clos de la roche de David Duband, le chùteau d'Yquem 2008 et bien d'autres merveilles, elle vous épate et vous éblouit. Grùce à elle, on sort étourdi de ce « grand restaurant » si charmeur, sachant simplement avec certitude qu'on y a fait, à coup sûr, l'un des grands repas de l'année.

Paz Levinson
La sensation du moment : cadre façon couloir, mobilier high-tech dĂ©pareillĂ©, faux couple argentino-nippon en cuisine, qui a travaillĂ© chez Mauro Colagreco, plus, bien sĂ»r, une sommeliĂšre fortiche en salle, meilleure sommeliĂšre d'AmĂ©rique et rĂ©cente 4e au concours du meilleur sommelier du monde. Accrochez-vous. Chiho Kanzaki et Marcelo Di Giacomo vont vous Ă©pater avec leurs assiettes, fines, fraĂźches, pleines de tonus et sans chichis. Quant Ă  Paz Levinson, elle va vous Ă©blouir avec ses flacons surprises qui font merveille sur les mets du moment. Pernand-vergelesses du Moulin aux Moines, riesling 100 HĂŒgel d'Hesse-RhĂ©nanie signĂ© Wittmann, jerez d'El Maestro Sierra, gamay de Fully en Valais ou sangiovese il nero de Casanova jouent sous sa houlette experte les contrepoints racĂ©s. Une grande dame du vin.       
___________________________________________________

Au GaĂŻa, les clients Ă©lisent les vins

 http://www.lhotellerie-restauration.fr/journal/salon-concours-syndicat-association/2017-05/Championnats-de-France-de-Cafe-Les-resultats-des-trois-dernieres-competitions.htm
mercredi 3 mai 2017 15:13
Narbonne (11) Aurélien Cornac, responsable de salle, a organisé une dégustation participative pour élaborer la carte des boissons.

alt
Table dressée pour la dégustation au restaurant Gaïa.

Le restaurant Gaïa à Narbonne a été repris en 2016 par Rémi et Romaric Cros, deux frÚres qui possÚdent déjà le Botafogo, une référence de la vie nocturne de la ville. Gaïa se démarque avec une offre originale, en étant à la fois restaurant, bar à vins et club les soirs d'été. Informaticien de  formation, Aurélien Cornac est responsable de la salle. Curieux, il s'intéresse au monde du vin, suit des formations avec Franck Thomas, meilleur sommelier d'Europe, déguste et choisit avec l'enthousiasme d'un amateur passionné.

Le lundi, jour de fermeture du Gaïa, il rend visite aux vignerons du Languedoc. Devant le nombre important d'échantillons à déguster, il a l'idée de les soumettre à ses clients, lors d'une dégustation à l'aveugle, sans indiquer le producteur, l'appellation, la fiche technique, ni le prix. "Il faut que le vin plaise, explique-t-il. Associer les clients n'avait pas été fait auparavant. Cette dégustation met en avant le cÎté convivial du vin et les producteurs de la région."

48 vins testés

En Community Manager avisĂ©, il teste l'idĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux. Plus d'une soixantaine de personnes s'inscrivent, il doit mĂȘme refuser des participants. AurĂ©lien Cornac prend alors contact avec le Centre interprofessionnel des vins du Languedoc pour obtenir le matĂ©riel nĂ©cessaire Ă  l'organisation d'une dĂ©gustation.

Celle-ci a lieu en janvier. Au total, 48 vins sont sélectionnés. Huit vins sont proposés à la dégustation à chacune des six tables de 9 à 11 personnes, présidées par un professionnel (caviste, sommelier). Six vins sont ensuite retenus pour la carte. "J'ai été surpris par les résultats, mais dans le bon sens : des vins de tout le Languedoc-Roussillon, certains producteurs déjà dans mes coups de coeur, d'autres inconnus." Sur la carte, à cÎté chaque vin, est indiqué : "Les vins de nos clients... Merci à tous pour ce moment de partage et de convivialité. Bonne dégustation."

L'opĂ©ration sera reconduite le 21 mai autour des rosĂ©s, avec une cave partenaire oĂč les clients pourront acheter la sĂ©lection. 

________________________________________

Café à l'azote chez Starbucks : coup de froid dans le petit noir

 
3 mai 2017
 http://liquidites.atabula.com/2017/05/03/starbucks-cafe-azote-paris/

Un an aprĂšs l'avoir lancĂ© aux États-Unis, Starbucks dĂ©ploie son cafĂ© au nitrogĂšne en France. Paris est la premiĂšre ville Ă  tremper les lĂšvres dans cet onctueux cafĂ© froid.


Sexy le nouveau café chez Starbucks : « Nitro cold brew ».. Voilà le pitch : votre barista préféré propulse de l'azote dans une dose de lait et d'expresso pour former une mousse aérienne et concocter un café froid onctueux. Telle est la recette du « nitro cold brew », un café réalisé avec de l'azote. Les Etats-Unis le connaissent depuis juin 2016, il débarque à Paris ce mercredi 3 mai.

En actionnant une poignĂ©e, semblable Ă  celle d'une tireuse Ă  biĂšre, les baristas injectent de l'azote liquide, ce qui a pour effet de libĂ©rer les arĂŽmes de la boisson. Inutile donc d'ajouter des glaçons. VoilĂ  une nouvelle maniĂšre de dĂ©guster un cafĂ© froid, dont la popularitĂ© est grandissante dans les pays occidentaux – l'Asie ayant dĂ©jĂ  coutume de le boire ainsi. Au lancement de sa nouveautĂ© aux États-Unis l'annĂ©e derniĂšre, Starbucks avait d'ailleurs prĂ©cisĂ© dĂ©ployer cette offre pour diversifier les choix du cafĂ© froid, dont les commandes avaient augmentĂ© de 20% en 2015.

En France, la gamme des cafĂ©s froids est enrichie avec cappuccino glacĂ© et une recette intitulĂ©e « cold brew vanilla sweet cream », Ă  l'occasion du lancement du nitro cold brew. Celui-ci est disponible dĂšs mercredi 3 mai au Starbucks Capucines Ă  Paris (Boulevard des Capucines), et le sera dans cinq autres salons dĂšs le 8 mai, avant d'ĂȘtre dĂ©ployĂ© dans d'autres adresses franciliennes dĂšs le dĂ©but de l'Ă©tĂ©.

De New York jusqu'en Australie, en passant par l'Europe, l'azote est la nouvelle technique à la mode pour refroidir le café. D'autres enseignes, souvent indépendantes, proposent déjà cette expérience tandis que le géant allemand de l'alimentaire Döhler avait présenté lors du salon international de l'alimentation son « nitro cold brew coffee » en canette, à Paris en octobre dernier. L'azote est également utilisé pour confectionner des cornets de crÚme glacée. Les Parisiens ont découvert au printemps dernier une enseigne qui en a fait sa spécialité, Nitrogénie.

Les chefs adeptes de la cuisine moléculaire utilisent pour leur part depuis de nombreuses années cette technique pour réaliser des meringues ultra-fondantes, ou refroidir rapidement une préparation afin d'apporter une texture nouvelle en bouche.

_____________________________________

Les vins de la CorrÚze obtiennent l'Appellation d'Origine ContrÎlée

 https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/les-vins-de-la-correze-obtiennent-l-appellation-d-origine-controlee-1493825188

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin mercredi 3 mai 2017 Ă  17:32

Les vin de CorrÚze rejoindront bientÎt le prestigieux cercle des vins AOC français.

Les vin de CorrÚze rejoindront bientÎt le prestigieux cercle des vins AOC français. © Maxppp - Julio Pelaez

Les vins de la CorrÚze ont l'AOC. L'INAO, l'Institut National des Appellations d'Origine a validé ce mercredi l'obtention de la précieuse appellation pour les trois secteurs de production viticole corréziens.

Ça faisait deux ans que le dossier Ă©tait instruit par l'INAO. Et sa rĂ©ponse correspond quasi exactement Ă  ce que souhaitaient les viticulteurs corrĂ©ziens. L'appellation gĂ©nĂ©rale sera donc Vin de CorrĂšze. Sont concernĂ©s les rouges produits Ă  Branceilles sous le nom "Mille et une Pierre", certains blancs des Coteaux de la VĂ©zĂšre du secteur d'Allassac Ă  Donzenac. MĂȘme si dans les deux cas, ces vignobles sont relativement jeunes, l'INAO leur reconnaĂźt tout de mĂȘme avec cette AOC une anciennetĂ©. Avant d'ĂȘtre replantĂ©e il y a 20 ans Ă  Branceilles et 15 ans sur les coteaux de la VĂ©zĂšre la vigne avaient connu ses heures de gloire dans ces secteurs avant d'ĂȘtre dĂ©truite par le phylloxera au dĂ©but de siĂšcle dernier.

Vin de paille contre vin paillé

L'autre vin obtenant cette AOC Vin de CorrĂšze est le vin de paille produit autour de Beaulieu-sur-Dordogne, Meyssac et Branceilles. C'est le seul changement de l'INAO par rapport au dossier initial. Les producteurs de de fameux vin de Paille souhaitaient obtenir l'appellation historique en CorrĂšze de Vin PaillĂ©. Mais celle-ci leur Ă©tait contestĂ©e par les producteurs du vin paillĂ© du Jura. Ces derniers avaient mĂȘme obtenu du Conseil d'État en 2014 que les CorrĂ©ziens ne puissent plus l'utiliser. L'AOC "Vin de Paille" rend tout de mĂȘme donc aux CorrĂ©ziens la mention "paille" Ă  laquelle ils tenaient.

Une IGP pays de Brive

Quant aux vins qui ne sont pas compris dans l'AOC Vin de CorrÚze, comme le rosé de Branceilles ou les blancs des coteaux de la VézÚre exclus de celle-ci , ils obtiennent une IGP (Indication Géographique Protégée) dénommée IGP Pays de Brive. Les premiÚres bouteilles de vins de CorrÚze AOC seront les rouges de Branceilles 2017. Pas de chance, ce sera probablement une trÚs mauvaise année en raison du gel de ces derniers jours.

_________________________________
 

Spiritueux : Des sorbets alcoolisés à 4,5° en forme d'esquimau pour le CHR [J.L.L.]

 http://www.rayon-boissons.com/Actu-Flash/Spiritueux-Des-sorbets-alcoolises-a-4-5-en-forme-d-esquimau-pour-le-CHR-49145
3 Mai 2017
alt

Les cocktails glacés, à l'image des granités lancés par Marie Brizard Wine & Spirits (MBWS), pourraient devenir une vraie tendance en France aprÚs avoir séduit les Britanniques ou les Américains.

Une star-up propose ainsi la gamme Lapp. AprĂšs avoir dĂ©marchĂ© Londres, deux entrepreneuses françaises s'intĂ©ressent Ă  Paris avec leurs "poptails". Ce nom vient de la contraction de popsicle (esquimau en anglais) et de cocktail. Les recettes mojito fraise, punch, bellini pĂȘche ou limoncello sont des sorbets alcoolisĂ©s sans additif ni colorant Ă  4,5° prĂ©sentĂ©s sur bĂątonnet de 11 cl. Cette offre vise les circuits traditionnels : restaurants, bars, clubs et Ă©piceries fines. 

_________________________________
MINISTERE DE L'AGRICULTURE, DE L'AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET       84 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 portant dispositions exceptionnelles pour les vins blancs mousseux bĂ©nĂ©ficiant de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Touraine »
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034567524&dateTexte=&categorieLien=id       85 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 portant dispositions exceptionnelles pour les vins revendiquĂ©s en appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « CrĂ©mant de Bourgogne »
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034567531&dateTexte=&categorieLien=id       86 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 portant dispositions exceptionnelles pour les vins de la rĂ©colte 2017 revendiquĂ©s en appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Saint-Bris »
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034567538&dateTexte=&categorieLien=id       87 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 relatif aux conditions de production de certains vins Ă  appellation d'origine contrĂŽlĂ©e de la rĂ©colte 2016
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034567545&dateTexte=&categorieLien=id
_________________________________

La premiÚre marque criméenne de vin pétillant bientÎt sur le marché

 https://fr.sputniknews.com/russie/201705031031209610-marque-champagne-marche/

Avez-vous dĂ©jĂ  entendu parler du champagne russe? Peut-ĂȘtre pas, et pourtant il en existe plusieurs marques. Au fait, derniĂšrement, l'usine d'embouteillage crimĂ©enne Massandra a crĂ©Ă© le premier vin pĂ©tillant sous sa propre marque.

La plus grande vinerie de Crimée, Massandra, a mis en vente sa premiÚre marque de vin pétillant, a annoncé l'entreprise, citant sa directrice générale Ianina Pavlenko.

 
Une partie de la production de champagne est déjà sortie et figure désormais sur les rayons des magasins.

« Comme prévu, le premier champagne de Massandra a été mis sur le marché vers le début de la saison estivale. Il s'agit du pétillant blanc brut, des vins moelleux blanc et rosé », a déclaré Mme Pavlenko.

Elle a Ă©galement ajoutĂ© qu'en ce moment trois autres marques de vins muscats et bruts sont prĂȘtes Ă  ĂȘtre lancĂ©es.

Le champagne est embouteillé à l'usine d'embouteillage de Sébastopol, mais Massandra envisage également d'utiliser ses propres installations de production.

Cette année, il est prévu de vendre au moins 500 000 bouteilles sur le marché criméen et dans d'autres régions russes.

 
Massandra est une entreprise du Bureau du Président. Il s'agit du plus important domaine viticole de Crimée, dont la fondation remonte à 1894. Outre l'entreprise générale, il comprend huit filiales avec chacune ses traditions historiques. Massandra produit le vin exclusivement de son propre raisin (les vignobles s'étendent sur 180 km), c'est pourquoi elle est devenue la premiÚre entreprise russe à obtenir une licence de production de vin d'appellation d'origine protégée.
 
Rencontre en CabardĂšs PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mercredi, 03 Mai 2017 13:53

Rencontre en CabardĂšs

 

Voici le programme proposĂ© du Lundi  22 mai 17 pour la rencontre de l’appellation CabardĂšs avec Miren de Lorgeril et avec nos  2 associations (Languedoc-Roussillon & Sud-Ouest Occtianie):

 
  • 9h30: Accueil des participants au Restaurant  La Table Cave du ChĂąteau (Ă  l'entrĂ©e du village de Pennautier  sur la gauche  04.68.25.63.48).
  • 10h: PrĂ©sentation de l’appellation CabardĂšs par Me la PrĂ©sidente Miren de Lorgeril.
  • 10h30-12h: DĂ©gustation des diffĂ©rents domaines avec les vignerons prĂ©sents.
  • 12h00 - 12h30: Visite des chais des Domaines Lorgeril.
  • 12h30: DĂ©jeuner Ă  la Table Cave du ChĂąteau (participation15€/pers.)
  • 14h30: Visite du ChĂąteau de Pennautier.
  • 15h30: Fin de la journĂ©e.
 
Confirmation avant le 16 Mai impérative
auprĂšs de Georges Gracia 06.09.97.17.05
d'Olivier Zavattin 07.87.19.03.52
 
A noter qu'aucune visite dans cette appellation, qui a énormément évoluée, n'a été faite depuis une dizaine d'année de la part des sommeliers.
A redécouvrir absolument!
alt
 
Quelques nouvelles des Vignobles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 03 Mai 2017 13:39

  28 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Tavel » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2011-1571 du 16 novembre 2011
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539880&dateTexte=&categorieLien=id       29 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 relatif Ă  la fixation du coefficient K de certains vins Ă  appellation d'origine contrĂŽlĂ©e pour la rĂ©colte 2016
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539889&dateTexte=&categorieLien=id       30 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 relatif aux taux de rebĂȘches dans les vins mousseux et pĂ©tillants Ă  appellation d'origine contrĂŽlĂ©e de la rĂ©colte 2016
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539895&dateTexte=&categorieLien=id       31 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 relatif aux valeurs limites spĂ©cifiques fixĂ©es pour certains vins Ă  appellation d'origine contrĂŽlĂ©e de la rĂ©colte 2016
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539901&dateTexte=&categorieLien=id       32 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 relatif aux conditions de production, pour la rĂ©colte 2016, des vins bĂ©nĂ©ficiant des appellations d'origine contrĂŽlĂ©es « RosĂ© des Riceys », « Coteaux champenois » et « Champagne »
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539909&dateTexte=&categorieLien=id       33 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Bergerac » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2014-708 du 25 juin 2014
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539920&dateTexte=&categorieLien=id       34 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Monbazillac » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2011-1355 du 24 octobre 2011
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539929&dateTexte=&categorieLien=id       35 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Saussignac » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2011-1183 du 23 septembre 2011
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539939&dateTexte=&categorieLien=id       36 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « Rosette » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2011-1401 du 26 octobre 2011
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539949&dateTexte=&categorieLien=id       37 ArrĂȘtĂ© du 24 avril 2017 modifiant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrĂŽlĂ©e « PĂ©charmant » homologuĂ© par dĂ©cret n° 2011-1801 du 6 dĂ©cembre 2011
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000034539958&dateTexte=&categorieLien=i

____________

 

CHAMBERY Trophées des vins de Savoie : la récolte 2016

 http://www.ledauphine.com/savoie/2017/05/02/trophees-des-vins-de-savoie-la-recolte-2016
Médaillés, élus, et une délégation du Chambéry Savoie handball (partenaire du CIVS), entourent les organisateurs du concours. Fruit du savoir faire et du travail d'une soixantaine de maisons, le millésime 2016 a redonné de l'espoir aux vignerons, avec une récolte estimée à 125 000 hl, des vins de qualité exceptionnelle et de belles promesses avec la commercialisation de l'appellation Crémant de Savoie. Médaillés, élus, et une délégation du Chambéry Savoie handball (partenaire du CIVS), entourent les organisateurs du concours. Fruit du savoir faire et du travail d'une soixantaine de maisons, le millésime 2016 a redonné de l'espoir aux vignerons, avec une récolte estimée à 125 000 hl, des vins de qualité exceptionnelle et de belles promesses avec la commercialisation de l'appellation Crémant de Savoie.
 
 

Les vins de Savoie font l'objet, chaque annĂ©e, d'un concours organisĂ© par le ComitĂ© interprofessionnel des vins de Savoie (CIVS), prĂ©sidĂ© par Charles-Henri Gayet, et le Syndicat rĂ©gional des vins de Savoie, dirigĂ© par Michel Quenard. C'est au centre de congrĂšs le ManĂšge, Ă  ChambĂ©ry, que 201 Ă©chantillons issus de cĂ©pages savoyards ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s Ă  l'apprĂ©ciation d'un jury prĂ©sidĂ© par Évelyne LĂ©ard Viboux, journaliste Ă©crivain spĂ©cialisĂ©e dans le vin, et composĂ© de personnalitĂ©s, cavistes, restaurateurs, journalistes spĂ©cialisĂ©s, nĂ©gociants et viticulteurs.

Cinquante-sept médailles ont été distribuées (22 en or, 24 en argent et 13 en bronze).

Crémant de Savoie (récolte 2015)

Or : André & Michel Quenard (Chignin), Seyssel méthode traditionnelle ; Argent : Bernard Aimé & Fils (Corbonod).

Savoie rouge

n Cépage mondeuse Vin de Savoie. Or : chùteau de la Violette (Les Marches) ; Argent : cave coopérative de Cruet, domaine Grisard (Freterive) ; Bronze : domaine vendange (Saint-Pierre-d'Albigny). Vin de Savoie Arbin. Or : les fils de Charles Trosset (Arbin) ; Argent : les fils de Charles Trosset (Arbin) ; Bronze : domaine de l'Idylle Tiollier frÚres (Cruet). Vin de Savoie Saint-Jean-de-la-Porte. Or : cave coopérative de Cruet. Vin de Savoie Chignin. Or : les Fils de René Quenard (Apremont) ; Argent : André et Michel Quenard (Chignin). Vin de Savoie Jongieux. Or : Barlet Raymond & fils (Jongieux). n Cépage Gamay Vin de Savoie. Argent : cave coopérative de Cruet, domaine Grisard (Freterive). Vin de Savoie Chignin. Argent : Quenard & Fils (Chignin). Vin de Savoie Chautagne. Bronze : le Vigneron Savoyard (Ruffieux). n Cépage pinot noir Vin de Savoie. Or : domaine vendange (Saint-Pierre-d'Albigny) ; Bronze : Raymond Barlet & Fils (Jongieux). Vin de Savoie Chautagne. Or : Thonet Yannick (Chindrieux) ; Argent : le Vigneron Savoyard (Ruffieux).

Savoie blanc

Vins de Savoie. Or : cave coopĂ©rative de Cruet, domaine des Anges – Gaec Caillet (Les Marches) ; Raymond Barlet & fils (Jongieux) ; cave coopĂ©rative de Cruet ; Argent : Jean-Marie Chappuis (Ville-la-Grand). Vins de Savoie Abymes. Or : Philippe Chapot (Apremont) ; Argent : domaine des Anges – Gaec Caillet (Les Marches), HervĂ© et Patrice Rat-Patron (Myans), maison Adrien Vacher (Les Marches) ; Bronze : ChĂąteau de la Violette (Les Marches). Vins de Savoie Apremont. Or : chĂąteau de la Violette (Les Marches), Philippe Chapot (Apremont) ; Argent : maison Adrien Vacher (Les Marches), Maison Pascal Perceval (Les Marches) ; Bronze : Philippe BĂ©temps (Apremont), RenĂ© Julien (Chapareillan). Vin de Savoie Jongieux. Or : domaine de la RosiĂšre Éric Carrel (Jongieux). Vin de Savoie Chignin. Or : Pascal et Benjamin Ravier (Myans) ; Argent : AndrĂ© & Michel Quenard (Chignin) ; Bronze : domaine Charles Gonnet (Chignin). Vin de Savoie Chignin Bergeron. Or : domaine Charles Gonnet (Chignin) ; Argent : les fils de RenĂ© Quenard (Apremont) ; Bronze : cave Plantin Girard Madoux FrĂšres (Chignin). Roussette de Savoie. Or : Jean François MarĂ©chal (Apremont) ; Argent : domaine de MĂ©jane (Saint-Jean-de- la-Porte) ; Argent : domaine Charles Gonnet (Chignin) ; Bronze : Pascal Ravier & fils, domaine EugĂšne Carrel & fils (Jongieux). Roussette de Savoie Frangy. Or : Bruno Lupin (Frangy) ; Argent : Vincent Courlet (Frangy). Roussette de Savoie Marestel. Or : domaine Barlet & fils ; Argent : domaine de la RosiĂšre Éric Carrel (Jongieux), Seyssel ; Argent : Bernard AimĂ© & fils ; Bronze : Émilienne Chappuis.

Savoie rosé

Or : Bosson Alain (SerriÚres-en-Chautagne), Maison Adrien Vacher (Les Marches) ; Argent : chùteau de la Violette (Les Marches) ; Bronze : André Quenard & Fils.

Par G.J. | Publié le 02/05/2017 à 06:02   
____________________________________

Le bon cru du Maroc forge sa réputation à l'international

 |  Par
Publication: 02/05/2017 11h41 CEST Mis Ă  jour: 02/05/2017 12h23 CEST
 
 
 

VITICULTURE - S'il est une ville réputée dans le monde pour son vin, c'est bien Bordeaux. C'est naturellement là qu'a été délocalisé cette année le Challenge international du vin (CIV), organisé jusqu'alors dans la petite commune de Bourg, tout aussi réputée pour son vignoble qui produit prÚs 220.000 hectolitres de vin rouge et 1.200 hectolitres de vin blanc par an.

La tradition veut que ce concours, vieux de 41 éditions, considéré comme le plus grand et plus ancien de l'Hexagone, mette à l'honneur chaque année un pays ou une région française. Cette année, les organisateurs ont décidé de mettre en avant le vignoble du Maroc, un "pays qui compte 14 appellations d'origine contrÎlée (AOG) et qui possÚde une longue tradition viticole. Il développe aujourd'hui des vins de caractÚre qui suscitent un véritable engouement", ont expliqué les organisateurs.

challenge

Le concours s'est déroulé sur deux jours, les 22 et 23 avril derniers, au Palais des congrÚs de Bordeaux. Il y a eu exactement 4.376 échantillons de vins provenant de 38 pays, présentés à un jury de 740 dégustateurs confirmés.

"45,5% des vins qui sont dégustés sont des vins étrangers, alors que le prix moyen de la bouteille en lice est de 8,83 euros hors-taxes", a souligné Laurent Séramour, président du Challenge, lors d'une conférence de presse organisée pendant l'évÚnement.

18 médailles décrochées

AprÚs la dégustation des vins à l'aveugle, les membres du jury ont attribué à chaque échantillon une note, en se basant sur son odeur, son goût, sa couleur, l'équilibre de ses arÎmes et son harmonie générale. Le palmarÚs a été dévoilé une semaine aprÚs, "le temps de réanalyser les échantillons médaillés par un laboratoire accrédité", explique le président. Cette période permet en effet aux organisateurs de s'assurer de la conformité des échantillons gagnants avec ceux qui sont commercialisés. "Nous sommes trÚs vigilants par rapport à cela. Cela fait partie de notre démarche qualité".

vins

Sur les 44 vins que le Maroc comptait en compétition officielle, 18 ont décroché des médailles dont neuf d'or, quatre d'argent et cinq de bronze.

Les médailles d'or:

  • Tandem 2015 - AOG Zenata, rouge, Thalvin, Domaine des Ouled Thaleb
  • Les Trois Domaines 2016 - AOG Guerrouane, rosĂ©, Les Celliers de MeknĂšs
  • Orian du val d'Argan 2013, rouge, Les domaines du Val d'Argan
  • Beni M'Tir 2016, rouge, Castel FrĂšres
  • Muscat d'Alexandrie, Les Grains d'Or 2015 - AOG Berkane, blanc doux, Comptoir des vins de l'Oriental
  • Le Gris 2016 - AOG Zaer, rosĂ© doux, La Ferme Rouge
  • Terres Rouges 2015, Les CĂŽtes de Rommani, Domaine de la Ferme Rouge
  • Solo Cabernet Sauvignon 2015, rouge, Les Celliers de MeknĂšs
  • CB Initiales 2016, blanc, AOG. Zenata, Thalvin, Domaine des Ouled Thaleb

Les médailles d'argent:

  • Epicuria Cabernet Sauvignon 2013, rouge, Domaine de La Zouina
  • Volubilia 2016, rosĂ©, Domaine de la Zouina
  • Ithaque 2014 - Les CĂŽtes de Rommani, rouge, La Ferme Rouge
  • Ait Souala 2015 - AOG Zenata, rouge, Thalvin, Domaine des Ouled Thaleb

Les médailles de bronze:

  • Perle Grise de Mogador 2015, rosĂ©, Domaine du Val d'Argan
  • Sidi Youssouf 2016 - AOG Guerrouane, rosĂ©, Castel FrĂšres
  • Club des sommeliers 2016 - AOG Guerrouane, rosĂ©, Castel FrĂšres
  • PremiĂšre de Baccari 2013, rouge, Domaine de Baccari
  • S de Siroua 2016, blanc, Thavin, Domaine des Ouled Thaleb
 
 

Outre la compétition officielle, le Maroc a eu droit un Prix spécial adjugé par un jury plus restreint, composé de Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde en 1992, Patrick Masbatin, représentant du guide spécialisé Gault & Millau, Zakaria Wahby, premier et meilleur sommelier du Maroc résidant au Royal Mansour Marrakech et MichÚle Aström-ChantÎme, secrétaire générale de l'Association de la sommellerie internationale et présidente de l'Association des sommeliers du Maroc.

zakaria

Zakaria Wahby, premier et meilleur sommelier du Maroc

Joselin de Gésincourt, directeur marketing et achats de Ebertec Maroc, Abdelghani Maarfi, vigneron marocain installé à Saint-Emilion et propriétaire du domaine Chùteau La Mariotte, Sophie Talbot, responsables achats de vins chez Casino, Jacques Legros, animateur et journaliste à TF1, et Bernard Montiel, acteur et comédien français né à Casablanca, étaient également dans le tour de table.

bernard

Pour ce prix, deux vins déjà médaillés d'or ont convaincu le jury. Il s'agit de "Tandem 2015 (AOG Zenata), vin rouge, Thalvin, Domaine des Ouled Thaleb" et de "Les Trois Domaines 2016 - AOG Guerrouane, vin rosé, Les Celliers de MeknÚs". Le premier "riche en bouche et cohérent dans son ùge" a été désigné Prix spécial Maroc alors que le second a décroché un Coup de coeur en "reconnaissance du travail de recherche accompli par son vigneron".

"Je trouve que tous les vins que nous avons dégustés étaient trÚs intéressants. Nous avons eu un bon échantillonnage et évidemment c'est un vin rouge qui ressort. C'est logique étant donné que la production marocaine, c'est surtout du vin rouge. On avait, en effet, trois vins rouges en dégustation, un vin blanc qui était trÚs bien, un vin gris exceptionnel et puis un vin doux qui était intéressant également, à base de muscat", nous confie MichÚle Aström-ChantÎme.

Les producteurs des vins consacrés pourront coller sur leurs bouteilles des médailles adhésives comme un gage de leur qualité. "Les médailles ont peu d'impact sur le marché français. En revanche, elles en ont beaucoup à l'export et permettent à leurs détenteurs de conquérir plus facilement les marchés internationaux", assure Laurent Séramour.

Pour MichĂšle Aström-ChantĂŽme, cela ne peut ĂȘtre qu'une bonne chose. "C'est une bonne vitrine pour les vins marocains.
Tous les dégustateurs ont apprécié. D'ailleurs, vous avez entendu la conclusion du meilleur sommelier du monde, Philippe Faure-Brac, qui a été impressionné par la qualité des vins du Maroc. Je pense que c'est un peu le sentiment de chacun autour de la table".

Un concours de vins au Maroc?

Le Maroc, qui produit en moyenne 35 millions de bouteilles de vin par an, est le deuxiÚme exportateur de vins en Afrique, aprÚs l'Afrique du Sud, a fait savoir récemment le Financial Times. Le Maroc n'en exporte cependant qu'entre 10 et 15% de sa production totale, ont souligné les organisateurs du challenge. Un chiffre en deça des capacités du royaume en matiÚre viticole.

civ

Abdelghani Maarfi et MichÚle Aström-ChantÎme

Pour y remédier, la présidente de l'ASMA estime qu'un concours de vin au Maroc pourrait contribuer à son développement à l'international: "J'aimerais beaucoup qu'un jour, on arrive à monter un concours de vins au Maroc avec comme dégustateurs uniquement des sommeliers, mais venus du monde entier, pas seulement du Maroc ou de la France. L'idée est de mettre en avant le vin du Maroc et démontrer qu'il est arrivé à un niveau de qualité internationale".

Selon la spĂ©cialiste, ce concours pourrait voir le jour en partenariat avec les organisateurs du Challenge international du vin. "Étant donnĂ© que nous sommes trĂšs proches des organisateurs du Challenge du vin et des Citadelles du vin, je pense qu'on pourrait bĂ©nĂ©ficier de leur connaissance en ce qui concerne la logistique des concours", justifie-t-elle. "C'est une trĂšs grosse machine Ă  mettre en place. Et pour cela, il faut des professionnels".

"Avec des palais différents, aussi bien de sommeliers suédois qu'argentins, français, italiens ou encore néo-zélandais, on peut arriver à avoir une bonne image, une bonne carte postale des vins marocains", conclut la spécialiste.

jury

 
Nouvelles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Netassopro   
Dimanche, 30 Avril 2017 10:19

$1·        Le champagne Henriot s'offre le vignoble américain de Robert Parker

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/champagne-ardenne/champagne-henriot-s-offre-vignoble-americain-robert-parker-1242987.html

Le groupe familial Maisons & Domaines Henriot, dĂ©tenteur de la maison de champagne Henriot fondĂ©e en 1808 et d'autres vignobles, notamment en Bourgogne, a acquis la majoritĂ© de Beaux FrĂšres, prestigieux domaine viticole situĂ© dans l'Oregon aux États-Unis.

Par avec AFPPublié le 28/04/2017 à 11:41

Le domaine viticole Beaux-FrÚres est réputé pour son pinot noir issu de ses vignes plantées sur 14 hectares de coteaux du Ribbon Ridge et cultivées en biodynamie. Le domaine doit aussi sa renommée à l'un de ses fondateurs, le critique américain Robert Parker. 

Suite Ă  ce rachat, Michael Etzel, autre fondateur du domaine, beau-frĂšre de Robert Parker d'oĂč le nom de Beaux FrĂšres, devient prĂ©sident de Beaux FrĂšres, tandis que le Directeur gĂ©nĂ©ral du groupe champenois, Richard Moreau, entre Ă  la direction du vignoble en Oregon.   

_____________________________________

Formation académique « Nouveau carnet de cocktails contemporains »

 http://www.hotellerie-restauration.ac-versailles.fr/spip.php?article2767

Une contribution de Marie-Laure AugĂ©, IEN Économie et Gestion de l’acadĂ©mie de Montpellier.

Présentation

La « coupe Scott » a longtemps été la référence en matiÚre de cocktails de bar. Mais les temps changent et les goûts des consommateurs évoluent, tout comme les techniques, les produits...

Afin de rester en phase avec les attentes des clients et en collaboration avec les professionnels de Bar, l’APEB a organisĂ© Ă  partir de 2015 une large consultation et sollicitĂ© des professionnels de la spĂ©cialitĂ© et des enseignants en Mention complĂ©mentaire EmployĂ© Barman.

Le rĂ©sultat validĂ© par l’Éducation nationale est mis en Ɠuvre depuis la rentrĂ©e 2016 : la « Carte de cocktails contemporains ».
Elle remplace la liste des cocktails de la Coupe Scott.
Si certains classiques de cette liste sont conservĂ©s et d’autres « dĂ©poussiĂ©rĂ©s », cette nouvelle carte de cocktails propose une majoritĂ© de boissons nouvelles, contemporaines, et adaptĂ©es aux pratiques actuelles de Bar dans les grands Ă©tablissements.
Cette « Carte de cocktails contemporains » devient de fait la liste de cocktails de rĂ©fĂ©rence que les Ă©lĂšves doivent connaĂźtre et dont ils doivent maĂźtriser l’argumentation commerciale, la rĂ©alisation et le service.

Formation académique

Dans ce contexte, Marie-Laure AugĂ©, IEN Économie et Gestion de l’acadĂ©mie de Montpellier a organisĂ© une formation Ă  laquelle ont participĂ© treize enseignants.

Elle a confié cette formation à Henri Di Nola, M.O.F Barman et professeur de Bar au lycée HÎtelier de Marseille-Bonneveine, et à Laurent Agar, enseignant en MC Employé Barman au lycée Georges-FrÚche de Montpellier [1].

Madame l’Inspectrice et les enseignants ont apprĂ©ciĂ© la qualitĂ© de la formation et les informations transmises.
Le Carnet de Cocktails Contemporains a remplacé la Coupe Scott depuis la rentrée scolaire de septembre 2016.
La journée, trÚs riche, a été scindée en une matinée de découverte des besoins des enseignants et des pratiques pédagogiques en Bar.
L’aprĂšs-midi a Ă©tĂ© consacrĂ©e Ă  un atelier pratique avec la rĂ©alisation de cocktails de la nouvelle carte et un atelier d’analyse sensorielle.

Carnet de Cocktails Contemporains

JPEG - 52.9 ko

28 avril 2017

Le Carnet ci-desous est la version de Mars 2017 ; source : APEB

PDF - 5.2 Mo

Carnet de cocktails contemporains

APEB – 28 avril 2017

__________________________________________________________________

La plupart des vignobles français sont touchés

 http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/cote-d-or/aloxe-corton-helicoptere-brasser-air-au-dessus-vignes-eviter-gel-1243625.html

Le gel de ce printemps 2017 a fait de gros dégùts dans plusieurs vignobles français :

  • en Bourgogne (dans le chĂątillonnais, le chablisien
),
  • en Val de Loire (surtout en Touraine),
  • en Champagne,
  • en Alsace,
  • dans le Jura,
  • en VallĂ©e du RhĂŽne (en particulier dans les appellations CĂŽtes-du-Ventoux et CĂŽtes du LubĂ©ron),
  • en Languedoc (les appellations les plus touchĂ©es sont CorbiĂšres, Minervois
)
  • dans le Sud-ouest (Cahors, Fronton, Gaillac
)
  • dans l’aire de production de l’Armagnac
  • dans le Bordelais (Moulis, Listrac, Pessac-LĂ©ognan, St-Emilion, Pomerol
)
  • dans le vignoble de Cognac

Dans ces vignobles, les bourgeons de certaines parcelles ont été détruits à 100%. 

De la vigne au vin: des informations sur l'actualité et les mutations du monde du vin.

 http://www.leparisien.fr/bordeaux-33000/de-la-vigne-au-vin-28-04-2017-6898590.php


- Champagne: baisse des ventes sur le marché français, 6 millions d'euros pour la communication -
Face à des ventes en repli sur le marché français, le Syndicat général des vignerons (SGV) de Champagne veut lever six millions d'euros auprÚs de ses adhérents pour développer sa communication et reconquérir des parts de marché.
Au cours de son assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale Ă  Reims (Marne), le syndicat a indiquĂ© que sur le marchĂ© français, l'ensemble de la filiĂšre avait concĂ©dĂ© un recul de 7,2% en 2016, selon les chiffres du ComitĂ© Champagne, l'organisme de l'inter-profession. "Le marchĂ© français, qui est celui des vignerons, n'est pas mort et il faut le soutenir donc pour cela, la communication est essentielle: si chacun met 2 centimes par kilo de raisin, ça reprĂ©sente Ă  peu prĂšs 200 euros par hectare soit une levĂ©e de fonds de 6 millions d'euros par an", a dĂ©clarĂ© Maxime Toubart, prĂ©sident du SGV. Selon lui, cette contribution, "Ă  rĂ©pĂ©ter sur plusieurs annĂ©es", demandĂ©e aux vignerons comme aux coopĂ©ratives, pourrait ĂȘtre englobĂ©e dans le prix de la cotisation syndicale. Les fonds rĂ©coltĂ©s financeraient des actions ponctuelles, des Ă©vĂšnements ou encore de la communication sur les rĂ©seaux sociaux pour parler "de la Champagne, de son terroir et son histoire", a-t-il ajoutĂ©.
- Les repas médiévaux au chùteau du Clos de Vougeot -
Entre avril et novembre, le ChĂąteau du Clos de Vougeot (CĂŽte-d'Or) plonge dans le Moyen-Âge Ă  travers une exposition sur les modes de consommation et les habitudes alimentaires de l'Ă©poque.
Les visiteurs déambuleront dans la cuverie (lieu de stockage du vin) puis dans les anciennes cuisines, reconstituées pour l'occasion. www.closdevougeot.fr
- Le champagne Henriot s'offre le vignoble américain de Robert Parker -
Le groupe familial Maisons & Domaines Henriot, dĂ©tenteur de la maison de champagne Henriot fondĂ©e en 1808 et d'autres vignobles, notamment en Bourgogne, a acquis la majoritĂ© de Beaux FrĂšres, prestigieux domaine viticole situĂ© dans l'Oregon aux États-Unis. Il est rĂ©putĂ© pour son pinot noir issu de ses vignes plantĂ©es sur 14 hectares de coteaux du Ribbon Ridge et cultivĂ©es en biodynamie. Le domaine doit aussi sa renommĂ©e Ă  l'un de ses fondateurs, le critique amĂ©ricain Robert Parker. Suite Ă  ce rachat, Michael Etzel, autre fondateur du domaine, beau-frĂšre de Robert Parker d'oĂč le nom de Beaux FrĂšres, devient prĂ©sident de Beaux FrĂšres, tandis que le Directeur gĂ©nĂ©ral du groupe champenois, Richard Moreau, entre Ă  la direction du vignoble en Oregon.
- "Cuvée du coeur" d'un vigneron greffé -
Un vigneron tourangeau greffĂ© du coeur en novembre dernier a dĂ©cidĂ© de commercialiser une "cuvĂ©e du coeur" en faveur de l'association française pour les dons d'organes (France Adot). Une "Ă©vidence" pour Éric Gaucher dont l'exploitation de Chançay (Indre-et-Loire) sur l'Appellation d'origine contrĂŽlĂ©e (AOC) Vouvray emploie en outre un greffĂ© du coeur... depuis 16 ans! Un peu moins de six mois aprĂšs le don du coeur qui bat dans sa poitrine, le viticulteur ĂągĂ© de 38 ans parle de "renaissance". Les Ă©tiquettes de ses bouteilles de vouvray demi-sec sont frappĂ©es d'un gros coeur rouge. La "cuvĂ©e du coeur" sera vendue au prix de sept euros la bouteille, dont un euro reversĂ© au profit de France Adot.
- "Sauternes fĂȘte le vin" -
Les vins liquoreux de Sauternes et Barsac (Gironde) font la fĂȘte le week-end du 24 et 25 juin Ă  Preignac. Bandas, concerts, cours de cuisine, courses de barriques, feu d'artifice et dĂ©gustations de vin des 20 vignerons prĂ©sents sont au programme de cette cinquiĂšme Ă©dition de "Sauternes fĂȘte le vin".
- L'art s'invite dans les chais -
Plus de 50 vignerons indĂ©pendants et 70 artistes offrent cet Ă©tĂ© "un voyage oeno-artistique" dans des domaines viticoles du Var, des Bouches-du-RhĂŽne et des Alpes de Haute-Provence, lors de la 19e Ă©dition d'Art & Vin. Peintres, sculpteurs, photographes, cĂ©ramistes, graffeurs, performeurs ou artistes du spectacle vivant prĂ©senteront leurs crĂ©ations dans des caveaux, des chais ou encore au milieu des vignes du 1er juillet au 31 aoĂ»t. Une sĂ©lection des oeuvres de SempĂ© sera notamment exposĂ©e au ChĂąteau Saint-Esprit (Appellation d'origine protĂ©gĂ©e AOP CĂŽtes-de-Provence) Ă  Draguignan dans le Var et des tatouages rĂ©alisĂ©s sur des mannequins en rĂ©sine par Bob le Blobb pourront ĂȘtre admirĂ©s aux Domaines Bunan (AOP Bandol et CĂŽtes-de-Provence) Ă  La CadiĂšre-d'Azur (Var). Le thĂšme retenu cette annĂ©e est la couleur rouge, avec un clin d'oeil au 7e art et Ă  la trilogie du cinĂ©aste polonais Krzysztof Kieslowski.
- Christophe Navarre rejoint Vinexpo -
Le PDG de MoĂ«t Hennessy, Christophe Navarre, a Ă©tĂ© nommĂ© en avril prĂ©sident du conseil de surveillance de Vinexpo, salons des vins et spiritueux Ă  Bordeaux et Ă  l'Ă©tranger. A 58 ans, il succĂšde Ă  Xavier de Eizaguirre, dont le mandat Ă©tait arrivĂ© Ă  son terme. Deux autres personnes entrent au conseil de surveillance de Vinexpo: Philippe CastĂ©ja, Ă  la tĂȘte de Borie-Manoux et prĂ©sident du Conseil des grands crus classĂ©s en 1855, ainsi que Philippe Guigal, de la maison de nĂ©goce et d'Ă©levage dans le RhĂŽne E. Guigal.
- Castel fait son crémant -
Le groupe Castel, spécialisé dans la production, l'embouteillage et la commercialisation de vins, a lancé en avril son premier crémant de Bordeaux. Le montant des investissements pour ce crémant de Bordeaux Malesan, élaboré à Beychac,aux portes de Bordeaux, s'élÚve à 1,5 million d'euros. "L'objectif de Castel est de commercialiser 200.000 cols en 2017, année 1, ce qui représente déjà 1/3 du marché des crémants de Bordeaux" dans la grande distribution en France, explique l'entreprise qui prévoit de produire 2 à 2,5 millions de cols aprÚs sa commercialisation à l'international.
- Yannick AllĂ©no Ă  la fĂȘte de la fleur -
Le chef deux fois triplement Ă©toilĂ© Yannick AllĂ©no sera aux fourneaux le 21 juin pour le dĂźner de la FĂȘte de la fleur, banquet de clĂŽture de Vinexpo Ă  Bordeaux, le plus grand salon mondial des vins et spiritueux. Il prĂ©parera un menu en accord avec des grands crus de Bordeaux ainsi que ceux du ChĂąteau Malartic-LagraviĂšre (Pessac-LĂ©ognan) qui accueille ce dĂźner, le plus couru du monde viticole.

______________________________

La belle bulle

Cellier des Dauphins se lance dans l’aventure des effervescents

Lundi 24 avril 2017 par Marion Sepeau Ivaldi  Sur Çvitisphù§re

 

Commercialisées sous la marque Les Dauphins, les bulles du Cellier des Dauphins se déclinent en blanc et en rosé.

Pour le millĂ©sime 2017, l’union de caves coopĂ©ratives sera prĂȘte Ă  commercialiser environ 80 000 cols d’IGP MĂ©diterranĂ©e effervescents.

___________________________________________

Chinon

Un néo-président néo-vigneron

Mardi 25 avril 2017 par Marion Sepeau Ivaldi

Article mis Ă  jour le 27/04/2017 16:56:10

Un néo-président néo-vigneron

- crédit photo : Marion Sepeau Ivaldi

Il s’est installĂ© en 2011 en appellation Chinon et vient d’ĂȘtre Ă©lu prĂ©sident de l’ODG Chinon, prenant la suite de Jean-Martin Dutour.

Francis Jourdan a Ă©tĂ© Ă©lu le 6 avril Ă  la prĂ©sidence de l’organisme de dĂ©fense et de gestion de Chinon. Il prend ainsi la relĂšve Jean-Martin Dutour dont il fut l’un des bras droits, puisqu’il Ă©tait vice-prĂ©sident de l’ODG sous la prĂ©sidence de l’emblĂ©matique vigneron chinonais. Son Ă©lection pourrait insuffler un vent de fraĂźcheur et d’ouverture dans cette appellation qui revendique son lien Ă  Rabelais, moine-mĂ©decin qui prĂȘcha entre autres la nĂ©cessitĂ© de s’ouvrir au monde. Francis Jourdan s’est en effet installĂ© il y a tout juste 6 ans en appellation Chinon sur la commune de Cravant-les-CĂŽteaux. Auparavant, il Ă©tait nĂ©gociant en grandes cultures en Normandie. Mais, son rĂȘve Ă©tait d’ĂȘtre vigneron. À la suite d’un grave Ă©vĂ©nement, il dĂ©cide avec sa famille de changer de vie et, aprĂšs une tournĂ©e dans les vignes de France, dĂ©cide de poser ses valises Ă  Chinon. Sa rencontre avec Philippe Pichard, auquel il s’associe pour racheter le domaine, le convainc que c’est le bon endroit.

BientĂŽt 20 lieux-dits

Il place sa prĂ©sidence sous un objectif : celui de donner de la valeur Ă  l’appellation Chinon. Et d’expliquer : « nous avons une belle image Ă  l’extĂ©rieur de l’appellation, il faut que les vignerons retrouvent leur enthousiasme pour porter cette image ». Cet objectif de valorisation doit se concrĂ©tiser avec la crĂ©ation d’une vingtaine de lieux-dits, sĂ©lections parcellaires sur des terroirs bien identifiĂ©s. Les premiers devraient voir le jour dans les prochains mois. Une dĂ©marche dans "l'esprit des climats de Bourgogne" explique le nouveau prĂ©sident.

 
Nouvelles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Netassopro   
Samedi, 29 Avril 2017 10:08

L’Oxygùne : ami ou ennemi du Vin ?

Jean-Pierre Stahl le 25/04/2017 Ă  15:28:21

 http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/2017/04/25/loxygene-ami-ou-ennemi-du-vin.html

Pour aĂ©rer et rĂ©vĂ©ler les arĂŽmes du vin, Olivier Caste et MichaĂ«l Paetzold ont imaginĂ© OptiWine. C’est une carafe de poche qui apporte une quantitĂ© d’oxygĂšne juste nĂ©cessaire pour rĂ©veiller le vin. Par ailleurs d’autres procĂ©dĂ©s ont prouvĂ© aussi leur efficacitĂ© pour Ă©viter ou limiter l’oxydation rapide d’une bouteille de vin, une fois ouverte : en avant les « Coravin », « VacuVin » et autre « Enomatic ». C’est le dossier de CĂŽtĂ© ChĂąteaux.

La Carafe de Poche OptiWine crĂ©Ă©e par Olivier Caste et MichaĂȘl Paotzold © JPShttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4696-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4696-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

La Carafe de Poche OptiWine créée par Olivier Caste et Michaël Paetzold © JPS

Olivier Caste est un empĂȘcheur de tourner en rond. En septembre 2016, il a lancĂ© officiellement © OptiWine. Avec son ami MichaĂ«l Paetzold, oenologue et spĂ©cialiste des process oeno-techniques, ils ont mis au point un procĂ©dĂ© rĂ©volutionnaire: la Carafe de Poche baptisĂ©e Optiwine, le tout brevetĂ© et dĂ©posĂ©. C’est en fait un procĂ©dĂ© novateur de nano-aĂ©ration qui apporte au vin « la juste quantité » d’oxygĂšne  pour libĂ©rer et rĂ©veiller de maniĂšre optimale les arĂŽmes enfouis dans la bouteille de vin.

Olivier Caste et sa vision révolutionnaire © JPShttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4698-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4698-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Olivier Caste et sa vision révolutionnaire © JPS

Nous nous sommes aperçus qu’apporter une trĂšs faible quantitĂ© d’oxygĂšne Ă  l’ouverture de la bouteille, ce fameux rĂ©veil en douceur, allait tout simplement permettre aux molĂ©cules aromatiques de beaucoup mieux s’exprimer, en tout cas d’amener plus rapidement le vin dans le verre Ă  son plus haut potentiel », Olivier Caste – Optiwine

Une fois OptiWine inserré dans le goulot , il est nécessaire d'incliner 3 fois la bouteilles pour aérer le vinhttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4671-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4671-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Une fois OptiWine inserrĂ© dans le goulot , il est nĂ©cessaire d’incliner 3 fois la bouteilles pour aĂ©rer le vin

C’est en fait un aĂ©rateur de vin, en rĂ©sine surlyn, cela ressemble Ă  un bouchon mais c’est beaucoup plus subtil. OptiWine est rĂ©alisĂ© avec 16 facettes et une embase plus Ă©troite qui permettent de laisser passer le vin quand la bouteille est inclinĂ©e pour donner un « volume d’oxygĂšne maĂźtrisé ». Une opĂ©ration Ă  rĂ©aliser trois fois avec la bouteille placĂ©e le long de l’avant-bras et avec deux doigts pour maintenir Optiwine. Puis vient le temps de la magie, oĂč le vin va reposer 10 minutes et se rĂ©vĂ©ler. Il y a dĂ©sormais une diffĂ©rence nette entre le verre de vin « optiwiné » et le verre tĂ©moin.

David Liorit et Olivier Caste en pleine dégustation du vin http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4679-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4679-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

David Liorit et Olivier Caste en pleine dégustation du vin « optiwiné » © JPS

Depuis un an et demi, de nombreux chĂąteaux de la place de Bordeaux le suivent, plus d’une trentaine actuellement. Parmi les premiers, il y a eu la Fleur de BoĂŒard, en Lalande-de-Pomerol,et chĂąteau Petit Val, en Saint-Emilion Grand Cru, mais aussi un cĂ©lĂšbre caviste la VinothĂšque de Bordeaux. Olivier Caste a commencĂ© Ă  dĂ©marcher le marchĂ© espagnol et a dĂ©jĂ  des touches.

Manifestement, il y a une explosion aromatique, de suite, des Ă©lĂ©ments qu’on n’avait pas, qui Ă©taient plus discrets, sur le verre tĂ©moin, qui se sont rĂ©vĂ©lĂ©s », David Liorit manager du chĂąteau Petit Val.

Et de complĂ©ter :« Au niveau de la dĂ©gustation, il y a des arĂŽmes qui sont un peu plus expressifs que sur le tĂ©moin, mais c’est surtout l’oxygĂšne qui vient nous rĂ©vĂ©ler cette minĂ©ralité ».

L’oxygĂšne, ami ou ennemi du Vin ? C’est bien sĂ»r en laboratoire, et notamment chez Oenoteam Ă  Libourne, que l’on va tenter de nous Ă©clairer. Car nous sommes bien sĂ»r dans le domaine de la chimie, l’oxygĂšne a forcĂ©ment une interaction, un impact tant dans la vinification que dans l’élevage.

Stéphane Toutoundji dans son laboratoire Oenoteam à Libourne © JPShttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/toutoundji-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/toutoundji-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Stéphane Toutoundji dans son laboratoire Oenoteam à Libourne © JPS

Il ne faut pas trop d’oxygĂšne dans les vins blancs parce que l’on perd des arĂŽmes primaires et secondaires et dans les vins rouges il faut amener juste ce qu’il faut d’oxygĂšne pour les combinaisons tanins – antocyanes pour stabiliser par exemple la couleur, pour polisser les tanins, et si on amĂšne trop d’oxygĂšne on a des couleurs qui dĂ©rivent et on perd beaucoup d’arĂŽmes », commente StĂ©phane Toutoundji d’Oenoteam.

Dans les restaurants ou bars Ă  vins, comme au Point Rouge Ă  Bordeaux, depuis plusieurs annĂ©es se sont gĂ©nĂ©ralisĂ©es les machines Oenomatic de distribution de vin au verre. Des machines oĂč les bouteilles de vin sont placĂ©es sous azote et permetent de conserver plusieurs jours ces bouteilles ouvertes.

Alexandre Morin, chef sommelier au Point Rouge devant la machine Oenomatic © JPShttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4731-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4731-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Alexandre Morin, chef sommelier au Point Rouge devant la machine Enomatic © JPS

Alexandre Morin, chef sommelier, au Point Rouge à Bordeaux explique : « Au lieu de garder une bouteille pendant 2 jours grand maximum, avant que le phĂ©nomĂšne d’oxydation ne se ressente rĂ©ellement, l’Enomatic va nous permettre de garder nos vins pendant au moins 10 jours et les garder propres avec des arĂŽmes prĂ©cis et des structures en bouche correctes. »

Alexandre Morin dévoilant le systÚme Coravin © JPShttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4738-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4738-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Alexandre Morin dévoilant le systÚme Coravin © JPS

Pour des flacons d’exception, un amĂ©ricain Greg Lambrecht a inventĂ© Coravin , un sytĂšme qui permet de goĂ»ter du vin sans ouvrir la bouteille grĂące Ă  une aiguille qui perce le bouchon en liĂšge, sans altĂ©rer l’étanchĂ©itĂ© : « de lĂ , on va faire basculer l’ensemble de la bouteille et du systĂšme, appuyer sur le bouton poussoir et du vin va sortir de la bouteille. Maintenant l’argon est dans la bouteille et va crĂ©er une couche protectrice entre la surface du vin et le bouchon » commente Alexandre Morin.

Nicolas Blaiset de Vignobles&Chùteaux à Saint-Emilion avec la pompe Vacuvin © jpshttp://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4717-768x432.jpg 768w, http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/cote-chateaux/files/2017/04/IMG_4717-1024x576.jpg 1024w" sizes="(max-width: 565px) 100vw, 565px">

Nicolas Blaiset de Vignobles&ChĂąteaux Ă  Saint-Emilion avec la pompe Ă  vide d’aire Vacuvin © JPS

Tous ces procĂ©dĂ©s d’aĂ©ration ou de protection contre l’oxydation sont aujourd’hui utilisĂ©s par les sommeliers, les cavistes, chĂąteaux et mĂȘme les particuliers. L’un des plus simples et plus abordable est ce systĂšme de pompe qui aspire l’air de la bouteille par Vacuvin pour conserver une bouteille plusieurs jours, comme le montre Nicolas Blaiset de Vignobles & ChĂąteaux et le rĂ©sultat est aussi Ă©tonnant.

 
Le meilleur whisky du monde PDF Imprimer Envoyer
Écrit par REVERSADE Pascal   
Samedi, 29 Avril 2017 10:03

 http://www.lexpress.fr/tendances/vin-et-alcool/le-meilleur-whisky-du-monde-est-ecossais_1900771.html

alt

Le meilleur whisky du monde est Ă©cossais

www.lexpress.fr

Les prestigieux World Whiskies Awards 2017 viennent de décerner le prix du meilleur single Malt du monde au Craigellachie 31 ans, un breuvage écossais issu d'une distellerie fondée en 1891.

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 113

Rechercher

Photos

Actualités

Identification

©2008 NetAssoPro Tout droits réservés