Retour

Permis de s’égarer

Publié le : 19 mars 2019 , Par : Pascal REVERSADE
"Dire les noms de ces cépages oubliés, c’est convoquer dans son verre la fine fleur des chevaliers et des paysans du Moyen Âge".

Connectez-vous pour voir l'intégralité de l'actualité.

Se connecter S'inscrire
Vous êtes membre de l'UDSF Sud-Ouest Occitanie ?
Pensez à vous connecter pour voir tout les contenus du site !
Se connecter

Partenaires