Accueil > Actualités
Actualités
Michael Lhéritier, le sommelier du Chateau de Drudas PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mercredi, 21 FĂ©vrier 2018 17:57

michael lheritier

 
Une belle performance ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mercredi, 21 FĂ©vrier 2018 17:30

Une belle performance !

 

Les 28 et 29 janvier dernier, à Montpellier, 70 sommelières et sommeliers étaient présents pour disputer les épreuves de sélection du concours « Un des meilleurs ouvrier de France ». Après le questionnaire ou encore la dégustation à l'aveugle, sans oublier les ateliers pratique, il n'en reste plus que neuf.

 

Parmi eux le prochain Parrain de notre concours du meilleur sommeliers des terroirs du Sud Ouest, Florian BALZEAU élu Sommelier de l'Année 2018 par le Gault et Millau et officiant au restaurant le Gindreau à Saint-Médard Catus.

 

Tous les sommeliers UDSF Sud-Ouest Occitanie le félicitent pour cette belle performance !

Maintenant le plus difficile reste à faire, décrocher le ruban tricolore...

Nous lui souhaitons toute la réussite possible et lui garantissons notre soutient jusqu'à la finale du 30 septembre !

 

Encore Bravo !

 
Commission dégustation PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mercredi, 21 FĂ©vrier 2018 17:25

Prochain événement du comité dégustation de l'association:

 

"Les Crémants de France" 

 

Démarrage 16h30 Au lycée Hôtelier de Toulouse,  1 Rue de l'Abbé Jules Lemire, 31026 Toulouse 

 
Une classe d'élèves de sommellerie sera avec nous pour cette dégustation. Au vue du nombre de participants, deux bouteilles de chaque échantillon sera nécessaire.Seul un crémant de chaque région sera dégusté.
Comme à notre habitude, chaque membre peut faire déguster quelque chose sur le thème! 
Soumettez moi sur le chat ou par mail (  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) la région que vous pensez amener, je vous confirmerai ou non si cette région est représentée (ATTENTION DEUX BOUTEILLE SERONT NÉCESSAIRES). 
 
Inscription sur le Doodle OBLIGATOIRE pour une bonne organisation au sein du lycée hôtelier:
 
 
soirée vigneronne de la Confrérie des Maitres vigenron de fronton PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mardi, 20 FĂ©vrier 2018 14:17

Soirée Vigneronne

 

La Confrérie des Maitres Vigenrons de Fronton organise une soirée vigneronne.

L'occasion de déguster "le Fronton sur le Canal du Midi" lors du Dîner croisière, le Lundi 9 Avril 2018 à 19h30 sur le bateau restaurant "l'Occitania" !

 

Vous trouverez ci-joint plus d'information et l’invitation pour cette soirée. 

 
dégustation Hachette Gascogne à Eauze PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Samedi, 17 FĂ©vrier 2018 12:03
A vos Agendas !
 
Lundi 12 mars 2018 dégustation guide Hachette Gascogne à Eauze
Robert Desbureaux sera présent avec les MC.
Pour ceux qui le souhaitent, des places possible pour membres association.
Départ en bus du lycée à 07 h 30 .
Inscription auprès de Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Réponse souhaitée pour le 22 février.
 
l'INAO entrouvre les vannes de l'irrigation PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mardi, 13 FĂ©vrier 2018 14:38

Vigne : l'INAO entrouvre les vannes de l'irrigation

02/02/18.   http://www.pleinchamp.com/actualites-generales/actualites/vigne-l-inao-entrouvre-les-vannes-de-l-irrigation

Raphaël Lecocq

Vigne : l'INAO entrouvre les vannes de l'irrigation

L'INAO a pris acte des conséquences du stress hydrique sur les rendements et sur la qualité des raisins. Encadrée et contrôlée, l'irrigation des vignes AOC est désormais possible. Encore faut-il disposer de la ressource et des installations. Et maîtriser le pilotage.

Goutte-à-goutte enterré : principes et vertus

Réduction des pertes d’eau par évaporation et percolation grâce au biberonnage au plus près des racines, aucun effet germinatif sur les adventices en surface réduisant ainsi le recours aux herbicides ou à l’entretien mécanique, pas d’entrave au passage des machines, ni montage, ni démontage ni réparations intempestives du réseau, fertirrigation combinée : telles sont les vertus du goutte-à-goutte enterré. Une technique promue notamment par Netafim avec plus de 20 ans de recul. Le savoir-faire technologique se situe au niveau des goutteurs, autorégulants, auto-nettoyants et dotés d'un mécanisme anti-siphon permettant ainsi une meilleure résistance à l’intrusion de racines. Pour renforcer ces différentes propriétés, Netafim a intégré, dans la résine des goutteurs Uniwine AS XR (médaille de bronze au Sitevi 2017), du Cupron, un oxyde de cuivre qui a pour effet de freiner plus encore l’incursion de racines et de limiter le développement de biofilms, grâce à ses propriétés anti-bactériennes. Le goutteur Uniwine AS XR est compatible avec l’utilisation d’eaux usées traitées.

Le 10 septembre 2017 était publié au Journal officiel le décret n° 2017-1327 du 8 septembre 2017 relatif à l'irrigation des vignes aptes à la production de vins à appellation d'origine contrôlée (AOC). En résumé, l’irrigation des vignes est possible entre le 1er mai et le 15 août pour les AOC dont le cahier des charges intègre la possibilité de déroger à l’interdiction d’irriguer. C’est le cas actuellement de 88 AOC sur un total de 309, les non éligibles pouvant décider de modifier leur cahier des charges dans ce sens. Les parcelles irriguées ne doivent pas dépasser le seuil de rendement fixé dans le cahier des charges des Organismes de défense et de gestion (ODG) concernés. En revanche, les ODG peuvent demander des augmentations de rendements pour les parcelles non irriguées, y compris lorsqu’une dérogation à l’interdiction d’irriguer aura été accordée en amont d’une campagne. L’irrigation est interdite après le 15 août, pour les AOC mais aussi pour les IGP et les VSIG. Le point IV de l’article IV D645-5 du Code rural est abrogé. Autrement dit, les dispositifs de goutte-à-goutte enterrés sont autorisés. Les plans de contrôle vont intégrer de nouvelles dispositions relatives à l’irrigation. A l’origine de ce décret, l’INAO acte ainsi les effets dépressifs du dérèglement climatique sur la physiologie de la vigne et les caractéristiques organoleptiques des raisins.  

Les goutteurs Uniwine AS XR, médaille de bronze au Sitevi 2017)Netafim

DĂ©rogatoire mais durable

La possibilité d’irriguer les vignes AOC n’est pas tout à fait nouvelle. Le décret 2006-1527 du 4 décembre 2006 le permettait déjà mais il était à la fois plus restrictif et plus contraignant. L’irrigation demeure cependant un principe dérogatoire, l’interdiction restant la règle. Il revient aux ODG d’en faire la demande, annuellement, auprès de l’INAO, préalable indispensable à toute décision individuelle d’arroser ses parcelles. Cependant, les débats qui l’ont précédé et la teneur même du décret semblent inscrire le principe de l’irrigation dans la durée, un attendu légitime dans la mesure où l’irrigation implique des investissements conséquents doublés d’un savoir-faire. Selon des estimations de la Chambre d’agriculture de l’Hérault, la mise en place d’un réseau de goutte à goutte aérien et les installations requises en amont (pompage, filtration) représentent un investissement compris entre 2000 € et 3000 €/ha, non comptée la consommation d’eau comprise entre 300 et 1000 m3/ha. Pour ce qui est d’un réseau de goutteurs enterrés (voir encadré), le spécialiste Netafim jauge entre 3000 €/ha et 4000 €/ha l’investissement en infrastructures (hors pose) selon la configuration de l’installation. La technique se conçoit sur rang (donc sur vigne en place) et en inter-rang, avec chacun ses avantages et inconvénients (efficience de l’eau, travail du sol...).

Enjeux quantitatifs et qualitatifs

Les situations de stress hydrique ont des implications directes sur les caractéristiques des vins. L’augmentation du degré d’alcool et la baisse de l’acidité contribuent à la production de vins instables et sensibles. En ce qui concerne les blancs en particulier, les fortes chaleurs brûlent les composants aromatiques et génèrent des vins plats s’écartant du goût des consommateurs. Au plan quantitatif, les baisses de rendements constituent une menace pour l’équilibre de nombreuses exploitations qui peinent à produire les volumes autorisés. La France irrigue 4 % de son vignoble contre 21 % pour l’Espagne, 26 % pour l’Italie et jusqu’à 90 % pour la Californie, selon FranceAgriMer. Le goutte-à-goutte constitue le standard des systèmes d’irrigation dans ces différents pays.

Le paillage opaque en polypropylène recyclé Symbio, d'une durée de vie de 30 ans, empêche toute levée d'adventices et limite de 10 à 30 % les pertes d'eau par évaporationInovinéa

Itinéraire hydrique

Si les vannes de l’irrigation s’entrouvrent pour les vignes AOC, encore faut-il disposer de la ressource en eau, consentir les investissements requis et enfin maitriser l’itinéraire hydrique. Un savoir-faire forcément inédit pour de nombreux viticulteurs mais qui peuvent d’ores et déjà s’appuyer sur différents supports (IFV, Chambres d’agriculture...). Pour ce qui est de l’accès à ressource, on notera la mobilisation de nombreuses collectivités sur l’arc méditerranéen, porteuses de projets d’infrastructures (Aqua Domitia, Hauts de Provence rhodanienne, ODG du Var...) au service de l’agriculture et de la viticulture mais pas exclusivement (eau potable, assainissement, étiage...). Un autre axe de travail consiste à élaborer des systèmes viticoles réduisant les contraintes hydriques, tels que les hydro-rétenteurs ou encore les paillis. La tuile Symbio par exemple, développée par la start-up développées Inovinéa et l’Irstea, est un paillage opaque en polypropylène recyclé, d’une durée de vie de 30 ans. Il empêche toute levée d’adventices et limite de 10 à 30 % les pertes d’eau par évaporation. Des solutions bienvenues car, conséquence de la rareté, l’eau sera aussi de plus en plus chère.

 
Concours du Meilleur Sommelier du Monde 2019 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mardi, 13 FĂ©vrier 2018 14:20
Concours du Meilleur Sommelier du Monde,
David Biraud et Benjamein Roffet Ă  Anvers en 2019 !
 
Le Lundi 12 février 2018, avait lieu au Pré Catalan (Paris)  la sélection de notre candidat Français pour le concours du Meilleur Sommelier du Monde 2019.
 
 
C'est David Biraud  qui représentera la France pour le Concours avec comme suppléant Benjamin Roffet .

Félicitations à Laurent DERHE, Philippe TROUSSARD et Dominique Laporte d’avoir tenté ce challenge.
 
Bravo Ă  tous.
 
 
 
Soirée Caritative PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Samedi, 10 FĂ©vrier 2018 12:07

Soirée Caritative en soutien aux sinistrés de l'ouragan Irma.

 

Dans le cadre la démarche initiée par « Les Bouffons de la Cuisine » le Lycée Hôtelier d’OCCITANIE de Toulouse organise une soirée caritative,

 

le jeudi 08 mars 2018 Ă  partir de 19h30

 

(le programme ici) au profit des victimes de l’ouragan IRMA.

 

Le groupe Plaimont Producteur sera partenaire pour les vins servis lors de ce diner.

 

Inscription par téléphone au 05 34 50 10 50

 
"Wine Region of the Year 2017" pour le Sud-Ouest ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Mardi, 06 FĂ©vrier 2018 14:37

Le 26 janvier dernier, à Miami en Floride, la région viticole du Sud-ouest a reçu le titre honorifique de "Wine Region of the Year 2017".

Une reconnaissance exceptionnelle pour toute une région quand on sait que des vignobles aussi prestigieux que la Galice en Espagne, la Margaret River en Australie, l'Ombrie en Italie ou la Sonoma en Californie concourraient dans cette catégorie.
Devant un parterre de 600 professionnels, Michel Defrances, Co-président de l'interprofession des vins du Sud-ouest et Paul Fabre, directeur, ont reçu le prestigieux trophée décerné par le magazine américain Wine Enthusiast.

Cette élection couronne donc un ensemble de critères parmi lesquels on retrouve : la qualité des vins, le dynamisme commercial sur le marché américain, l'innovation et la responsabilité sociale des entreprises, le patrimoine gastronomique et touristique de cette région.
Paul Fabre souligne que "cette victoire n’est pas celle uniquement de la viticulture mais de toute la région. Chacun apportant un élément permettant d’aller vers l’excellence. Ce qui est intéressant c’est qu’au-delà de la viticulture, cette distinction donne des preuves de la qualité de vie de notre région"

10 ans après les Côtes du Rhône, le vignoble du Sud-ouest décroche le "Graal" et devra honorer cette distinction en poursuivant ses efforts sur un marché dynamique qui présente une progression sur les trois dernières années de 86% pour les IGP du Sud-ouest et de 32% pour les AOC du Sud-ouest.
Dés cette année, l'interprofession des vins du Sud-ouest renforcera son plan d'actions sur les États-Unis, avec l'ambition de toucher un nombre toujours plus importants de professionnels mais également d'aller vers le consommateur pour le sensibiliser à ce vignoble né de la diversité qui se caractérise par des cépages autochtones que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. On pense notamment à la negrette de Fronton, au prunelart de Gaillac, au mansois de Marcillac en Aveyron ou au manseng du Pacherenc de Vic-Bilh au cœur du Piémont pyrénéen.

 

Le Sud-ouest en quelques chiffres :

9 000 exploitations spécialisées sur le vignoble du sud-ouest dont 4 500 en Occitanie.

65 entreprises de négoce

3 millions d’hectolitres dont 1,3 millions en AOC ; 1,2 millions en IGP

370 millions de bouteilles dont 43% de rouge, 36% en vin blanc sec, 13% de rosé, 8% de vins doux.

45 000 hectares en production

 
Emma BASTIDE Lauréate du Concours Trophée des Vins du Jura PDF Imprimer Envoyer
Écrit par DEMOLIS Nicolas   
Samedi, 03 FĂ©vrier 2018 17:44

Felicitation !

 

Emma BASTIDE Brevet Proffessionel 1ere année Sommelier, en apprentissage au restaurant En Pleine Nature à Quint Fonsegrives

devient

Lauréate du Concours Trophée des Vins du Jura de la Percée du Vin Jaune 2018 !

 

Bravo!

 

 

20180203 163056

 

 

 

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 4 sur 118

Rechercher

Photos

Actualités

Identification

©2008 NetAssoPro Tout droits réservés